Terpènes du cannabis : tout ce qu’il faut savoir


Terpènes du cannabis : tout ce qu’il faut savoir

Les terpènes sont loin de recevoir toute l’attention qu’ils méritent, mais sans eux, la weed serait une expérience ennuyeuse et unidimensionnelle, sans toutes les subtiles nuances que nous connaissons et apprécions tous. Choisir une weed sans une forte odeur, c’est comme choisir une tête sans THC ou CBD actif – ça ne se fait tout simplement pas. Les terpènes donnent à la beuh son odeur délicieuse et peuvent influencer l’effet ressenti.

Si vous étudiez ce que chaque terpène peut faire, vous pourriez même pouvoir choisir la meilleure variété pour vous juste à l’odeur, ou du moins réduire vos choix.

Voici tout ce qu’il vous faut savoir sur les terpènes :

ALPHA-PINÈNE : SENT COMME DES PINS FRAIS

Si votre weed vous enveloppe dans une fraîche odeur de pin comme un arbre de Noël, vos têtes contiennent une grande quantité d’alpha-pinène. Ce terpène réduit la psychoactivité du THC pour protéger votre mémoire et vous garder vif. D’un point de vue médicinal, l’alpha-pinène est un antiseptique naturel qui peut aider à traiter l’asthme.

Parmi les variétés riches en alpha-pinèn, on retrouve Chem Dawg, Super Silver Haze et Jack Herer.

Vous pouvez aussi retrouver ces huiles aromatiques dans le romarin, l’aneth, le basilic et … vous allez être surpris … les aiguilles de pin.

MYRCÈNE : ODEUR TERREUSE ET VÉGÉTALE AVEC UNE TOUCHE DE FRUIT

Quand vous ouvrez une tête bien curée et que vous sentez la terre et les herbes, vous avez une variété riche myrcène. Il ajoute une touche de relaxation à tout type de cannabis et peut améliorer l’effet sédatif et clouant au canapé d’une forte Indica, ou calmer la sensation tendue d’une Sativa. Le myrcène a des propriétés inflammatoires, il peut donc combattre la douleur et la tension, mais c’est aussi un fort antioxydant et il possède des propriétés anticancéreuses.

Parmi les variétés riches en myrcène, on peut citer White Widow, Skunk et Afghani Kush.

Les mangues, le houblon et le thym contiennent aussi du myrcène.

LIMONÈNE : L’ARÔME FRAIS ET REVIGORANT DES AGRUMES

Si vous commencez à saliver dès que vous sentez la moindre trace de citron, citron vert, orange, pamplemousse ou même fraise, vous avez de la chance. Ces odeurs et les goûts correspondants sont dus au limonène, un des terpènes les plus courants dans le cannabis. Le limonène élève l’humeur, soulage le stress et donne au fumeur de joints un sentiment global de bien-être. Les propriétés médicales incluent un soulagement des brûlures d’estomac, de la dépression et des problèmes d’estomac. Le limonène est aussi un fort antifongique, anticancéreux et antibactérien naturel. Et dans certains cas il peut même dissoudre les calculs biliaires.

Parmi les variétés riches en limonène, on peut citer Lemon Skunk, OG Kush et Jack the Ripper.

Vous trouverez aussi du limonène dans l’écorce des agrumes, dans le genévrier et le romarin.

CARYOPHYLLÈNE : ODEUR ÉPICÉE, COMME DU POIVRE NOIR

Vous aimez le piquant des épices exotiques et du poivre noir quand vous fumez un joint ? Remerciez le caryophyllène. Ce terpène n’a pas vraiment d’effet sur la façon dont la weed vous affecte, mais il renferme de nombreuses propriétés médicales, comme une aide pour votre système immunitaire, l’arthrite, les problèmes d’estomac, les ulcères et l’inflammation.

Parmi les variétés riches en caryophyllène on retrouve Hash Plant.

Vous trouverez aussi du caryophyllène dans le coton, le clou de girofle et le poivre noir.

LINALOL : ODEUR SUCRÉE, COMME DES FLEURS OU DES BONBONS

Si votre cannabis a une odeur sucrée, comme des fleurs ou des bonbons, il contient probablement beaucoup de linalol. Ce terpène peut agir comme un léger sédatif pour aider à donner un effet agréable et sans anxiété. Médicalement, le linalol peut combattre l’acné, l’anxiété, la dépression et les crises d’épilepsie.

Parmi les variétés riches en linalol, on peut citer LA Confidential, Lavender et G-13.

Le linalol est aussi présent dans les fleurs de lavande.

HUMULÈNE : GOÛT D'HERBE ET DE HOUBLON

L'humulène est un sesquiterpène — ce qui signifie qu'il possède trois unités isoprènes et quinze atomes de carbone. La molécule ajoute une odeur et un goût agréables aux cultivars de cannabis concernés et apparaît également dans le clou de girofle, le gingembre, la sauge, le basilic et le houblon. L'humulène contribue avec des touches de bois, de terre et d'épices aux fleurs de cannabis.

Dans la nature, l'humulène protège les plantes contre les nuisibles et peut empêcher l'accouplement des drosophiles. En plus d'avoir un goût délicieux, l'humulène est associé à plusieurs qualités thérapeutiques. Dans des études animales, le terpène a été capable de protéger des cellules nerveuses associées à l'homéostasie (équilibre physiologique).

L'humulène est présent dans de nombreuses variétés de cannabis. Il est présent dans des concentrations particulièrement élevées chez White Widow and OG Kush.

GÉRANIOL : SUCRÉ ET FLORAL

Le géraniol est un monoterpène qui dégage une agréable odeur donnant envie d'y revenir. Son essence sucrée et florale est également présente dans d'autres plantes et fruits, comme le coriandre, les carottes, les oranges, le pamplemousse, les pêches, la citronnelle et les roses. L'industrie utilise l'arôme agréable et assez subtil du géraniol, en incluant le terpène dans des lotions, des parfums et des huiles essentielles. Ce composé ajoute une touche de relaxation et d'apaisement à des cultivars de cannabis spécifiques ; cependant, il apporte plus qu'un plaisir des sens.

Le géraniol a fait l'objet d'études scientifiques assez étendues et il affiche des effets anti-inflammatoires dans des cas de fibrose et d'athérogenèse. Le géraniol a également démontré des propriétés neuroprotectrices et pourrait soulager la neuropathie diabétique.

Si vous cherchez à préparer des extraits ou aliments riches en géraniol, certaines variétés sont plus indiquées que d'autres. Amnesia Haze et Headband produisent de hauts niveaux de ce terpène.

OCIMÈNE : SAVEURS D'HERBE EXPLOSIVES

L'ocimène est un terpène véritablement délicieux. Ce composé chimique apporte des saveurs de sucré, d'herbes, de terre et de fruits à de nombreuses variétés de cannabis. La molécule offre ses goûts délicieux ailleurs dans la nature, en étant présente dans l'origan, l'estragon, la menthe, le basilic et la menthe.

Aviez-vous remarqué que certaines variétés vous faisaient tousser plus ? Certaines douilles frappées sur un bang vous font tousser pendant une minute, alors que d'autres passent toutes seules. Il semble que l'ocimène puisse influencer à quel point une variété vous fait tousser, grâce à son action décongestive.

L'ocimène est également présent dans différentes huiles essentielles de plantes qui affichent une activité antifongique et anti-nuisibles.

Si vous souhaitez essayer les effets ouvrant les poumons de l'ocimène, essayez donc OG Kush, Strawberry Cough ou Purple Haze a try.

TERPINOLÈNE : ODEURS DE LA FORÊT

Les fleurs de cannabis riches en terpinolène transportent le consommateur dans une forêt, en produisant des odeurs notables de bois et de pin. En plus d'être délicieuses, ces odeurs rappellent des souvenirs nostalgiques de plein air. Le terpinolène est en partie responsable de l'odeur emblématique du cumin, de la sauge, du romarin, du lilas, de l'arbre à thé, des conifères et des pommes.

Le terpinolène est un monoterpène cyclique courant dans de nombreuses variétés de cannabis. Il semble être un terpène présent dans de nombreuses sativas. Même si le terpinolène agit comme un sédatif chez la souris, des témoignages affirment que les chemovars de cannabis riches en terpinolène produisent un effet stimulant chez l'homme.

Le terpinolène a également prouvé sa valeur en laboratoire. La molécule semble prometteuse dans la prévention des troubles cardiaques coronariens, grâce à sa capacité à prévenir l'oxydation du cholestérol LDL (lipoprotéine de basse densité). La molécule a également affiché des effets anti-proliférants contre des cellules de neuroblastome.

Jack Herer, Super Lemon Haze et Sour Diesel produisent de hauts niveaux de terpinolène.

VALENCÈNE : PUR AGRUME

Le valencène tire son nom des oranges de Valence en Espagne — une de ses sources primaires. Sans surprise, le terpène génère de fortes odeurs d'orange, de pamplemousse, d'herbes et de bois.

Cette délicieuse molécule ajoute une touche de revenez-y aux bangs et blunts. Au-delà du goût, le terpène présente des actions thérapeutiques intéressantes. Le valencène possède des propriétés anti-inflammatoires et anti-allergéniques.

Si vous êtes à la recherche de fumée ou vapeur aux goûts d'agrumes, cultivez ou achetez donc un peu de Tangie, Agent Orange ou ACDC.

LES TERPÈNES SE COMBINENT POUR RENDRE CHAQUE PLANT UNIQUE

Jusqu’ici, des centaines de terpènes différents ont été identifiés et il en existe probablement beaucoup d’autres. Chacune de ces huiles aromatiques a ses propres propriétés uniques, mais quand elles se rassemblent, elles se combinent et interagissent pour créer quelque chose de nouveau. C’est ainsi qu’on obtient autant de diversité, même quand la plupart des variétés sont à la base soit Indica, soit Sativa, soit un mélange des deux.

Même si une variété de cannabis en particulier aura une tendance génétique à produire plus ou moins de chaque terpène, de nombreuses choses jouent un rôle pour déterminer le profil en terpènes particulier à chaque plant, comme la variation du phénotype, les nutriments, le climat, le milieu de culture, la température et le moment de la récolte.

SENTEZ POUR TROUVER LA TÊTE PARFAITE

Quand différents terpènes se combinent, ils peuvent produire une grande diversité d’odeurs et de goûts, allant de la myrtille sucrée à la menthe fraîche en passant par la douce vanille, mais ces huiles aromatiques affectent aussi la façon dont chaque cannabinoïde agit. Le myrcène, par exemple, rend les cellules plus réceptives au THC, vous pouvez donc planer plus avec une weed qui semblerait plus faible en regardant juste le niveau en THC. Le caryophyllène, en revanche, aime diminuer le côté psychoactif du THC pour prévenir l’anxiété et la paranoïa.

Si vous connaissez vos terpènes et que votre nez est entraîné, l’odeur spécifique d’une variété pourrait être votre raccourci pour trouver le type de cannabis qui vous donne l’effet récréatif ou les bienfaits médicinaux que vous cherchez. Quelle est votre odeur favorite et est-ce qu’elle correspond à ce que vous attendez de la weed ?

LES TERPÈNES ET LA TEMPÉRATURE

Il existe de nombreux terpènes différents dans le cannabis et leur concentration varie selon le chemovar considéré. Les fans de cannabis peuvent capturer certaines de ces molécules en cuisinant et en réalisant des extractions. Cependant, tous les terpènes possèdent des points d'évaporation légèrement différents. De plus, en raison de leur nature volatile, vous ne pourrez pas capturer tous les terpènes disponibles.

Pour cette raison, la vaporisation est le meilleur moyen de cibler certains terpènes. Les appareils modernes permettent à l'utilisateur de modifier les réglages de température dans une certaine mesure. Parmi les terpènes qui ont un point d'évaporation bas, on retrouve le pinène (155 °C), le caryophyllène (160 °C), le myrcène (166–168 °C) et le limonène (177 °C). En revanche, le linalool (198 °C) et l'α-terpinéol (217 °C) ont un point d'évaporation élevé.