Comment ajouter du CO2 à votre culture de cannabis en intérieur


Comment ajouter du CO2 à votre culture de cannabis en intérieur

Cultiver du cannabis en intérieur peut être exigeant et les cultivateurs de cannabis sont toujours à la recherche de nouvelles manières améliorées de tirer le meilleur de leurs plants.

Dans cet article, nous regardons comment utiliser du CO₂ pour augmenter vos rendements de cannabis en intérieur. Pour plus d’articles de ce type et les dernières nouvelles sur le cannabis, n’oubliez pas d’ajouter notre site à vos favoris et de revenir nous voir régulièrement.

COMMENT LES PLANTES UTILISENT LE CO₂ ?

Avant de nous pencher sur des façons spécifiques d’augmenter les niveaux de CO₂ dans votre zone de culture, il est important de d’abord comprendre comment les plants utilisent le CO₂.

Le dioxyde de carbone est un gaz incolore et inodore qui est vital à la vie sur terre. Il est particulièrement important pour la croissance des plantes, car il joue un rôle centrale dans la photosynthèse.

Les plantes absorbent le CO₂ de l’environnement à travers les stomates (de minuscules pores dans l’épiderme de la plante). Durant la photosynthèse, les plantes utilisent une combinaison de dioxyde de carbone et d’énergie du soleil (ou d’une autre source lumineuse) pour produire du sucre et de l’oxygène.

Alors que l’oxygène est rejeté dans l’environnement, la plante utilise le sucre pour alimenter sa croissance. Donc, en augmentant les niveaux de CO₂ dans l’atmosphère, vous pouvez potentiellement améliorer le rythme de croissance de vos plants et simultanément accroître leurs rendements.

DES CONSIDÉRATIONS IMPORTANTES AVANT DE VOUS LANCER

Ajouter du CO₂ dans votre espace de culture de cannabis en intérieur est une procédure relativement complexe qui nécessite un équipement spécialisé. C’est pourquoi nous vous suggérons de ne pas penser à expérimenter avec le CO₂ avant d’avoir une décente expérience de culture à votre actif.

Si vous cherchez à augmenter les rendements de vos plants de cannabis, il existe une variété de méthodes plus simples que vous pourriez vouloir essayer avant de vous décider à ajouter du CO₂ supplémentaire dans vos cultures.

Tout d’abord et avant tout, vous devez vous assurer de cultiver des plants en bonne santé, avant d’envisager d’essayer toutes sortes de techniques de culture avancées. Assurez-vous de consulter nos autres articles de culture et commencez à développer vos compétences pour vous assurer d’avoir une solide compréhension de la façon dont pousse le cannabis et de comment pousser vos plants à leur plein potentiel.

Deuxièmement, vous devez aussi vous assurer d’avoir investi dans un espace de culture professionnel avant d’investir dans un kit de CO₂. Votre espace de culture doit être sécurisé et scellé avant, pour éviter que le CO₂ supplémentaire ne s’échappe. Vous devriez également utiliser un éclairage et un système de ventilation de qualité, ainsi qu’une génétique de variété et des nutriments haut de gamme.

COMMENT AJOUTER DU CO₂ À VOTRE CULTURE DE CANNABIS

Une fois que vous êtes sûr d’avoir une solide expérience de culture et une installation professionnel, vous êtes prêt à essayer d’augmenter vos rendements avec du CO₂ ajouté.

N’oubliez pas, pour avoir les meilleurs résultats, vous devez investir dans un kit de qualité qui vous permet de mesurer les ppm (parties pour million) de CO₂ dans votre espace de culture. Sans une idée exacte de la quantité de CO₂ dans l’atmosphère, il est pratiquement impossible de mesurer si vos plants reçoivent la bonne quantité d’exposition.

Les niveaux de CO₂ dans l’atmosphère sont en moyenne à 400ppm environ. Les niveaux idéaux pour augmenter le rendement des plants de cannabis sont d’environ 1.200 à 2.000ppm. Des études montrent que des niveaux de CO₂ jusqu’à 10.000ppm peuvent toujours significativement augmenter la croissance des plantes. Cependant, gérer un espace de culture avec des concentrations de CO₂ si élevées est difficile. En effet, des niveaux de CO₂ supérieurs à 3.000ppm sont dangereux pour l’homme et des concentrations d’environ 5.000ppm sont considérées comme létales.

Les deux méthodes les plus populaires d’introduire du CO₂ supplémentaire dans votre culture de cannabis incluent les générateurs de CO₂ ou les réservoirs (que nous explorerons un peu plus en détail plus tard).

Idéalement, le CO₂ ajouté devrait entrer dans votre plantation par le dessus. Ce gaz est plus lourd que l’oxygène, il coulera donc naturellement vers le sol. Vous devriez également utiliser des ventilateurs ou un système de ventilation pour vous assurer que le CO₂ soit réparti uniformément dans la pièce.

N’oubliez pas d’introduire votre CO₂ ajouté graduellement et de surveiller de près la réponse de vos plants. Vous allez aussi devoir augmenter vos sources lumineuses et vos températures (à environ 29-32°C ou 85-90°F), sinon vos plants seront endommagés.

Le CO₂ ajouté devrait toujours être introduit dans votre plantation quand les lumières sont allumées et quand les plantes sont en train de réaliser la photosynthèse.

Les deux méthodes les plus populaires pour ajouter du CO₂ supplémentaire à votre zone de culture de cannabis s’appuient sur des générateurs ou des réservoirs de CO₂.

Générateurs de CO₂ : les Générateurs de CO₂ ressemblent aux chauffages de terrasse et brûlent du propane ou d’autres gaz naturels pour produire du dioxyde de carbone. Il est important de noter qu’ils produisent de la chaleur supplémentaire, ce qui peut être difficile à réguler, surtout dans de petits espaces.

Réservoirs de CO₂ : les réservoirs de CO₂ contiennent du dioxyde de carbone compressé qui peut être facilement rejeté dans l’atmosphère. Ils sont idéaux pour les petites cultures ou pour les cultivateurs qui ne veulent pas avoir le souci supplémentaire de produire leur propre CO₂ avec un générateur.

Pour vous assurer les meilleurs résultats avec votre CO₂, vous devez vous assurer de pouvoir mesurer facilement et précisément les niveaux de dioxyde de carbone dans votre espace e culture.

Le moyen le plus facile de le faire est d’investir dans un CO₂ mètre. Les modèles les plus basiques commencent à 110€ environ.

La culture en intérieur devient de plus en plus populaire, pour une variété de raison, incluant des problèmes légaux et des limitations d’espace. Peu importe la raison, si vous cherchez à maximiser le potentiel de vos plants en intérieur, nous suggérons fortement d’expérimenter avec les niveaux de CO₂.