Meilleures alternatives au tabac pour les joints


Meilleures alternatives au tabac pour les joints

Les spliffs et les joints sont des façons similaires de consommer du cannabis, mais diffèrent par le fait que les spliffs contiennent du tabac. Ce concept peut sembler bizarre à certains, mais c’est une pratique très courante dans certains pays européens, dont le Royaume-Uni. L’idée de placer du tabac dans un joint est un sacrilège pour les puristes du cannabis, bien que certains utilisateurs préfèrent de loin cette méthode, car la nicotine ajoute une certaine stimulation qui peut compléter le high. Rouler avec du tabac dans un spliff veut également dire que les utilisateurs n’ont pas besoin de mettre autant d’herbe à la fois. De plus, l’additif fait que les spliffs brûlent plus lentement et beaucoup plus uniformément.

Malgré certains avantages, nous savons tous que fumer du tabac pose un risque important pour la santé. La fumée de cette substance est riche en carcinogènes et autres composés nuisibles qui contribuent à de nombreuses formes de cancer, de maladies cardiovasculaires, de maladies pulmonaires obstructives chroniques, et plus encore. Cela ne vaut tout simplement pas la peine de mettre dans chaque spliff que vous fumez une substance qui est si dangereuse sur le long terme.

Toutefois, cela ne veut pas dire que vous devriez arrêter complètement de fumer des spliffs. Vous pouvez simplement changer la substance que vous décidez d’ajouter à votre herbe ! Il existe des tonnes d’autres herbes et plantes qui peuvent être utilisés dans votre mélange à fumer, et beaucoup d’entre elles fournissent des effets beaucoup plus bénéfiques et intéressants que le tabac.

Vous trouverez ci-dessous une liste de 11 différentes herbes et plantes qui peuvent être roulées dans un spliffs.

DAMIANA

DAMIANA

La damiana, aussi connue sous le nom de Turnera diffusa, est une espèce végétale originaire du sud du Texas, d’Amérique centrale, du Mexique, d’Amérique du Sud et des Caraïbes. Membre de la famille des Passifloraceae, la Damiana est utilisée depuis longtemps par les cultures autochtones dans ses régions d’origine. Les Mayas utilisaient cette herbe pour traiter les vertiges, et les indigènes mexicains auraient créé un breuvage avec des propriétés aphrodisiaques.

Au cours des 100 dernières années, la damiana a surtout été utilisée pour ses effets aphrodisiaques. Beaucoup de gens choisissent de consommer cette herbe en thés et teintures afin d’augmenter la libido et les performances sexuelles. Si vous aimez fumer avec votre partenaire, cela vaut vraiment la peine d’ajouter de la damiana séchée à vos spliffs pour rendre les choses plus intéressantes.

On rapporte également que la damiana provoque un high légèrement euphorique. De plus, l’herbe produit un effet anti-anxiété que l’on pense être dû à l’apigénine qui la compose. De plus, la damiana peut aider à la perte de poids. On pense que l’herbe exerce un effet thermogénique ; augmentant le métabolisme, et qu’elle semble supprimer l’appétit et réduire le temps qu’il faut à une personne pour se sentir rassasiée. En tant que telle, cette espèce de plante peut être un bon moyen d’aider à compenser la prise de poids potentiel qui accompagne les foncedalles.

LEONOTIS LEONURUS

Aussi connu sous le nom de dagga sauvage, Leonotis leonurus est un membre de la famille des menthes originaire d’Afrique du Sud et des régions d’Afrique australe. Cette herbe a des effets médicinaux et psychoactifs présumés, les fleurs, les graines, les feuilles et les tiges étant traditionnellement utilisées pour traiter des maladies telles que l’hypertension artérielle, la jaunisse et la diarrhée. Des études modernes ont également démontré des propriétés analgésiques, anti-inflammatoires et hypoglycémiantes.

Lorsqu’elle est fumée, la dagga sauvage semble avoir des effets similaires à ceux du cannabis, connu sous le nom de « dagga » dans les mêmes régions où l’on trouve la dagga sauvage. On rapporte que cette herbe provoque une légère euphorie ainsi que de légères altérations visuelles. Saupoudrez un peu de dagga sauvage dans vos spliffs pour une légère touche de psychédélique. On pense que ces effets sont associés à une molécule appelée leonurine, bien que ce composé n’ait jamais été trouvé par analyse chimique.

HOUBLON

Le houblon est la fleur de la plante vivace grimpante Humulus lupulus. Ces fleurs sont originaires du Royaume-Uni et font partie de la famille des Cannabaceae avec le cannabis et l’ortie. Utilisé commercialement pour sa saveur dans le brassage de la bière, le houblon contient un profil terpénique similaire à celui de nombreuses variétés de cannabis.

Ces molécules aromatiques donnent non seulement des goûts intenses, mais ont aussi leurs propres propriétés médicinales. Le houblon est particulièrement riche en terpène myrcène, un constituant très commun du cannabis, qui produit un effet relaxant et sédatif. Ajoutez du houblon séché à vos spliffs le soir lorsque vous cherchez à vous détendre, à vous relaxer et à élever votre corps à un niveau supérieur.

FEUILLES DE MOLÈNE

La Molène, ou en latin Verbascum thapsus binomial, est une espèce originaire d’Europe, d’Afrique du Nord et d’Asie. La plante a depuis été introduite en Amérique et en Australie. La molène est une excellente alternative au tabac à plus d’un titre. En plus de sa saveur sucrée, la molène brûle lentement et ne produit que peu de fumée.

L’herbe est utilisée en médecine traditionnelle depuis 2 000 ans et a été recommandée pour les maladies pulmonaires par le médecin et botaniste grec Dioscoride. En plus d’être clairement plus bénéfique pour les poumons que le tabac, la nature à combustion lente de cette herbe rend l’utilisation de spliff très relaxantes et agréables.

FEUILLES DE FRAMBOISIER

LES FEUILLES DE FRAMBOISIER

Les feuilles de framboisier ont longtemps été utilisées par les femmes pour combattre la douleur et les saignements abondants pendant les règles. Elles ont également été utilisées traditionnellement pour traiter les troubles du système respiratoire, la grippe et les carences en vitamines. Ces feuilles sont remplies de vitamines et de minéraux comme le magnésium, le potassium, le fer, le calcium et les vitamines A, B, C et E.

Ajoutez des feuilles de framboisier séchées à vos spliffs pour un substitut nicotinique plus sain et à combustion lente. Pourquoi ne pas se verser une tasse de thé aux feuilles de framboise pour leur valeur nutritionnelle ?

FEUILLES DE ROMARIN

Le romarin est une bonne herbe culinaire et aromatique que l’on trouve dans presque toutes les cuisines. Il accompagne de nombreux plats et possède une saveur unique et facilement reconnaissable. L’herbe est remplie d’huiles essentielles qui sont censées aider à stimuler la mémoire à court terme. Ajoutez quelques pincées de feuilles de romarin séchées dans vos spliffs pendant les journées de travail ou avant de faire des tâches qui exigent une plus importante concentration.

HERBE AUX CHATS

Le Népéta est un genre de plantes à fleurs de la famille des Lamiacées originaire d’Europe, d’Asie et d’Afrique. Il existe plus de 250 espèces dans le genre, dont l’herbe aux chats, herbe célèbre pour ses effets psychoactifs sur les félins.

L’herbe aux chats provoque chez l’homme un effet sédatif et calmant qui peut réduire l’anxiété. Bien qu’elle ne produise pas la même euphorie chez les humains que chez les chats, elle peut quand même aider à améliorer une expérience tranquille et apaisante en fumant des spliffs. Utilisez-la comme un substitut au tabac lorsque le stress commence à s’installer.

KRATOM

KRATOM

Le Kratom est un membre de la famille du café originaire d’Asie du Sud-Est. L’arbre produit des feuilles qui contiennent la mitragynine, une molécule qui se lie aux récepteurs opioïdes du cerveau. Ce composé chimique produit un effet stimulant à faible dose, et est donc un moyen populaire d’augmenter l’énergie et la motivation. Des doses plus élevées produisent un effet sédatif.

Ajoutez une petite dose de kratom à un spliff de sativa si vous voulez gagner un peu d’énergie. Si vous avez plutôt envie de fumer une indica, ajoutez une plus grosse dose de kratom afin d’améliorer les qualités relaxantes. Mener d’autres recherches sur le kratom avant d’en prendre, car il peut interagir négativement avec certaines pathologies et certains médicaments.

SAUGE

La sauge, aussi connue sous le nom de Salvia officinalis, est une autre plante de jardin et herbe culinaire commune. La plante est souvent utilisée dans les plats salés pour donner un goût frais et herbacé. L’huile essentielle de sauge contient les molécules thuyone, camphre et cinéole, dont les propriétés antioxydantes et antimicrobiennes ont été démontrées. La recherche a également montré que la sauge pourrait améliorer les fonctions cérébrales, mais les résultats ne sont pas encore concluants.

Il existe de nombreux types différents de sauge, et certaines ne sont pas si bonnes pour le consommateur. La Salvia apiana (sauge blanche) et Salvia officinalis sont deux espèces à rechercher. La sauge blanche en particulier est associée à des effets relaxants et euphorisants. Les deux espèces sont également faciles à localiser, ce qui en fait une plante facile à mettre dans des spliffs.

FEUILLES D’EUPHRAISE

L’Euphrasia officinalis, ou Euphrasia officinalis, est une plante à fleurs appartenant à la famille des Orobanchaceae. Cette plante a d’abord été utilisée pour traiter les troubles de la mémoire et les vertiges, et on pensait qu’elle renforçait le cerveau. D’autres utilisations traditionnelles comprenaient la lutte contre les allergies, l’enflure des paupières, la toux, les rhumes, les maux de tête et les maux d’oreilles.

Des études modernes ont montré que les molécules présentes dans la plante peuvent tuer certains types de bactéries. De plus, on pense que l’euphraise aide à garder une peau saine et à protéger le foie. L’ajout d’euphraise à vos spliffs pourrait soulager le rhume et le nez bouché.

KANNA

KANNA

Le kanna, Sceletium tortuosum, est une plante succulente communément trouvée en Afrique du Sud. Le mot kanna signifie « quelque chose à mâcher », ce qui fait référence à l’utilisation traditionnelle de la plante. La plante était séchée puis mâchée par des chasseurs-cueilleurs pour ses effets psychotropes. On l’utilisait aussi pour soulager la faim et lutter contre le stress et la dépression.

Aujourd’hui, le kanna est généralement fumé ou consommé sous forme de gélules, de thés et de teintures. La plante contient des alcaloïdes ; la mésembrane, le mésembrénone, le mésembrénol et la tortuosamine, qui produisent tous des effets psychoactifs. Fumer du kanna stimule l’humeur et diminue l’anxiété, le stress et la tension. Ajoutez-en à vos spliffs pour en récolter ses bénéfices.