Cultiver du cannabis en aéroponique


Cultiver du cannabis en aéroponique

Cultiver du cannabis dans un système aéroponique peut produire des plants solides et en bonne santé. De nos jours, il existe de nombreuses façons de faire pousser du cannabis. Des dizaines de systèmes en hydro, avec différentes fonctionnalités, différents mélanges de substrat, etc. Mais que sont les systèmes aéroponiques ? Penchons-nous tout de suite sur la question.

Les systèmes aéroponiques sont similaires aux systèmes en hydro, qui se basent sur des milieux sans terre. Mais en aéroponique, les racines reçoivent l’eau sous forme de vapeur, ou de micro gouttes, au lieu d’être plongées dans l’eau. Cette eau riche en nutriments est aspergée directement sur les racines, ce qui permet à tout le système de racines de recevoir ce dont il a besoin.

AÉROPONIQUE DE HAUTE QUALITÉ

Il existe de nombreuses systèmes aéroponiques parmi lesquels vous pouvez choisir. Les systèmes aéroponiques de haute qualité auront deux réservoirs, un pour asperger l’eau riche en nutriments sur les racines et l’autre pour l’eau en trop. Ceci permet à l’eau fraîche d’être aspergée sur les racines, ce qui apporter un niveau de contrôle plus élevé.

Les systèmes aéroponiques de haute qualité comportent des pompes à haute pression et des têtes d’aspersion spéciales, ce qui donne un brouillard, avec des micro-gouttes invisibles à l’œil nu. Ces pompes créent des micro-gouttes plus petites que 50 microns. Ceci permet à une zone plus grande de micro-organismes de recevoir ce dont ils ont besoin, ce qui se traduit par des rendements plus élevés.

Les systèmes aéroponiques de haute qualité comporteront un design et des matériaux robustes, qui permettent aux racines d’obtenir une quantité uniforme d’eau. De plus, une bonne conception ne laisse pas l’eau s’échapper par les côtés du bassin. Ceci gaspillerait l’eau et les nutriments et augmenterait les niveaux d’humidité dans la zone de culture.

AÉROPONIQUE DE BASSE QUALITÉ

Les systèmes aéroponiques de qualité moindre, ou aéroponique système D, aspergent généralement des gouttes plus grosses sur les racines. Et ils ne possèdent pas de systèmes de séparation bien établis entre les réservoirs.

En général, l’eau coule d’un seul réservoir, ce qui présente des problèmes. Les niveaux de pH des nutriments peuvent ne pas équilibrés et il est difficile de contrôler ce qui arrive aux racines.

S’il n’y a pas de séparation entre la zone des racines et la zone d’eau, les racines pourraient pousser et déborder dans le système aéroponique, ce qui peut perturber son fonctionnement.

LES POINTS À PRENDRE EN COMPTE

Avant de vous procurer votre système aéroponique pour cultiver de la beuh de haute qualité, prenez en compte ce qui suit. Les systèmes aéroponiques sont généralement recommandés pour les cultivateurs professionnels avec une solide expérience de la culture du cannabis. Car les choses peuvent vite mal se passer. S’il y a une coupure de courant et que les racines ne reçoivent pas d’eau, elles sèchent relativement vite. En une seule nuit, le système entier des racines peut mourir. Il est donc impératif de faire tourner le système 24/7 et d’avoir une alimentation de secours en cas d’urgence.

Avoir un bon système de minuteur et des câblages stables permet de synchroniser parfaitement le minuteur pour l’aspersion, ce qui évite toute irrégularité indésirable.

La vapeur ne devrait pas être aspergée 24/7. Il faut mettre un minuteur en place toutes les quelques secondes. Ceci permet aux racines de recevoir des tonnes d’oxygène, ce qu’elles adorent. C’est le grand avantage de l’aéroponique, les racines reçoivent un maximum d’oxygène.

Les réservoirs ne devraient pas être transparents. La lumière ne devrait pas pénétrer dans le bassin, car sinon des algues pourraient se développer, ce qui peut bloquer les buses d’aspersion.

La température pour les racines ne devrait pas dépasser les 23°C. La température parfaite pour les racines est entre 18-20°C. Entretenez des températures appropriées pour l’eau. Vous pouvez toujours acheter un système de refroidissement de l’eau, ce qui est assez coûteux. Mais étant donné les rendements massifs que les systèmes aéroponiques peuvent donner, l’investissement peut valoir le coup.

Assurez-vous d’avoir de bonnes températures dans la pièce. Les lampes LED ou CFL sont recommandées pour l’aéroponique. Les lampes HPS marchent aussi, tant que vous contrôlez la chaleur.

S’il fait chaud dans la pièce et que vous êtes inquiet pour la température de l’eau, des bassins de couleur blanche réfléchiront la lumière vers l’extérieur, ce qui rafraîchira légèrement l’eau.

L’élément suivant est d’une importance impérative. Les plants de cannabis cultivés dans un système aéroponique peuvent devenir gargantuesques ! Comme les racines ne sont stabilisées par aucun substrat, assurez-vous d’avoir un bon système de support pour votre cannabis. Les méthodes ScrOG sont préférables.

Le cannabis cultivé en aéroponique est très sensible aux niveaux de pH. Vous devez donc avoir des pHmètres professionnels pour mesurer exactement ce que vous aspergez sur les racines.

CONCLUSION : LE CANNABIS EST DANS L’AIR !

L’aéroponique est parfaite si vous voulez monter en gamme dans vos opérations cannabis. Vous devez faire des recherches et bien contrôler vos cultures. Essayez ! Les rendements deviennent énormes et les plants poussent plus vite qu’en hydro, si tout est bien contrôlé. Bonne chance !