Comment consommer les concentrés de cannabis


Comment consommer les concentrés de cannabis

Pour le fumeur de joint ordinaire, les concentrés de cannabis sont tout simplement la résine extraite. Ces concentrés ou extraits sont les trichomes, collectés sur les têtes et les petites feuilles résineuses. Les méthodes de collecte et de traitement de la résine font des plus faciles aux plus exotiques.

Traditionnellement, les fleurs sont battues et filtrées pour produire du kief, qui est ensuite pressé en un bloc de haschisch à l’ancienne. Les concentrés de cannabis modernes typiques sont en général obtenus avec des processus d’extraction par solvant. L’extraction au Butane et à l’Isopropyle sont populaires chez les producteurs de hasch amateurs comme professionnels. C’est en général d’où vient la BHO ou « honey oil ».

Des techniques avancées d’extraction au CO2 sont utilisées par les dispensaires haut de gamme et spécialistes de l’extraction avec des installations en laboratoire. Les extraits de CBD sont souvent traités de cette façon pour garantir un concentré de qualité médicinale.

Les teintures sont également des concentrés. Des teintures de cannabis médicinal au CBD, et des teintures récréatives riche en THC, sont disponibles au Colorado et sont rapidement en train de devenir le nouveau concentré à la mode. Qui sait quel goût avaient les teintures de cannabis des pharmaciens du 19ème siècle, mais cette nouvelle version existe en une gamme de saveurs fruitées.

Les concentrés de cannabis les plus propres et les plus faciles à produire chez soi sont les extraits sans solvants. Du hasch pollen blond peut facilement être obtenu en secouant des têtes congelées avec un shaker à pollen peu coûteux. Du bubble hasch haut de gamme, extrait à l’eau, peut être produit avec un appareil de la taille d’une machine à café. Et attention, c’est du lourd ! Le Rosin peut être pressé à partir de têtes enrobées dans du papier parchemin et pressées avec un fer à lisser les cheveux.

5 FAÇONS DE SAVOURER LES CONCENTRÉS DE CANNABIS

DABBEZ-LES

DABBEZ-LES

Le dabbing est de loin la façon la plus populaire de consommer les concentrés. Pour pouvoir savourer un bon dab, il vous faut le bon équipement. Bien entendu, vous devez avoir un kit à dabbing, un briquet chalumeau et un clou à dabbing. Le concentré de cannabis est vaporisé par contact avec la surface à haute température.

Les concentrés de cannabis, comme le shatter/wax et honeycomb dérivés de la BHO, et le Rosin, sont probablement les extraits les plus tendance à dabber actuellement. Pour ceux qui ont une tolérance élevée, c’est une montée instantanée incroyablement puissante. Le goût pour le dabbing s’acquiert avec l’expérience.

PRENEZ-EN DES GOUTTES

PRENEZ-EN DES GOUTTES

Les teintures, comme mentionné plus haut, sont un extrait autrefois oublié qui reviennent en force. En sublingual, soit en déposant des gouttes sous la langue, c’est super efficace. Les effets de juste quelques gouttes de teinture de cannabis montent en général en 20 minutes.

Prendre des gouttes est peut-être la façon la plus efficace de prendre un remède au cannabis. Le dosage est critique et les consommateurs à but récréatif pourraient facilement trop en prendre. Juste quelques gouttes suffisent avec ce matos merveilleux.

MANGEZ-LES

MANGEZ-LES

Les concentrés peuvent être utilisés pour infuser toutes sortes de délices culinaires et recettes avec du cannabis. L’infusion au cannabis la plus facile à réaliser chez soi est de préparer du beurre de cannabis. Souvent appelé cannabeurre, ce cannabis comestible est un bon ajout au réfrigérateur de tout fumeur de joint, car c’est l’ingrédient clé des aliments au cannabis.

Toutes sortes de plats peuvent être dosés, et des classiques comme les brownies et cookies au cannabis sont toujours amusants. Soyez juste patient pour avoir les effets complets, qui peuvent prendre une heure ou plus à monter. Vraiment pas une façon ordinaire de savourer les concentrés, mais si vous savez cuisiner et que vous voulez faire des space cakes planants, allez-y !

ROULEZ-LES

ROULEZ-LES

Rien ne bat un bon gros blunt, sauf un bon gros blunt avec une ligne de concentré collant au milieu. Les joints et les spliffs sont les plus adaptés pour le haschisch à l’ancienne. Squidgy Black, Pollen, Polm, Caramelo, etc. sont toujours roulés avec du tabac. Les concentrés modernes mélangés avec du tabac ont tendance à faire des cuillères ou des étincelles pendant la combustion.

Les concentrés gluants modernes doivent être isolés par des têtes effritées pour donner un cœur de blunt luxueux. Tout, de la BHO liquide aux flocons de shatter, peut être fumé dans un blunt bien chargé et roulé. Ce n’est pas la façon la plus efficace de consommer les concentrés, mais c’est un sacré roulage de fête à faire tourner.

VAPOTEZ-LES

VAPOTEZ-LES

Le vaporisateur stylo est le dernier accessoire indispensable du fumeur de weed. La vaporisation des concentrés est non seulement la méthode de consommation la plus efficace, mais aussi la plus pratique. Le dabbing est brut et efficace, alors que la vaporisation est élégante et sophistiquée.

Les plus gros vaporisateurs de table sont de bons appareils pour une utilisation à domicile, mais le vapo stylo fait le même boulot et peut être embarqué partout où vous allez. De plus, si une consommation discrète est nécessaire, la plupart de ces appareils tiennent dans la poche et ressemblent à des cigarettes électroniques.

LES PLUS GRANDS AVANTAGES ET DANGERS DES CONCENTRÉS DE CANNABIS

Le plus grand avantage des concentrés par rapport aux têtes de cannabis pour le consommateur récréatif, c’est l’incroyable puissance. Même la meilleure des variétés de cannabis ultra-puissante ne produit que des têtes avec 25 % environ de THC. C’est déjà plus puissant que le meilleur des haschs à l’ancienne. Les concentrés modernes sont extraits à partir de beuh à la puissance phénoménale et raffinés dans des cristaux de THC pur à 90%+.

D’un côté, c’est une bonne nouvelle et pour les consommateurs de cannabis vétérans, les concentrés de cannabis permettent d’y aller à fond. De grosses bouffées de dab, avec dans le fond les amis qui hurlent en chœur « encore, encore » ! Mais d’un autre côté, les concentrés de cannabis peuvent être trop envahissants pour les débutants.

Le dosage est difficile à réguler et à s’auto-administrer avec les concentrés. Les consommateurs aguerris ne se mettent pas soudain à pâlir et à faire un malaise parce qu’ils en ont trop pris. Et vous ne le ferez pas non plus, à condition de respecter la puissance des concentrés du cannabis.