Entretien avec Jorge Cervantes


Jorge Cervantes cultive de la marijuana depuis les années 70. Il est connu pour ces livres et vidéos traitant de la culture de cannabis. Beaucoup le considère comme le Gourou original de la culture et vante ses connaissances à propos de cette plante bien-aimée que nous appelons herbe.

Nous sommes partis à la rencontre de Jorge pour parler de tout ce qui concerne la culture de cannabis et ce fut vraiment une expérience fantastique que de l'écouter. Jorge nous a raconté pourquoi il pensait que cultiver en extérieur était la meilleure solution et sûrement l'avenir de la majorité des cultivateurs.

Il aborde aussi des sujets tels que le soleil vs l'éclairage LED, la marijuana médicinale, ses variétés préférées, son jardin personnel tout en partageant ce qu'il pense des grandes entreprises pharmaceutiques et de la possibilité de voir des plantes de cannabis génétiquement modifiées débarquer (cannabis OGM).

Transcription de l'interview

Renzo : Bienvenue Jorge ! Je suis aujourd'hui assis ici, pour CannaConnection, avec le gourou de la culture de marijuana des 3 ou 4 dernières décennies; t'es le numéro un mon pote. Comment ça va Jorge?

Jorge: Très bien! On est à la Spannabis 2017 à Barcelone en Espagne, plus précisément à Cornella. Je ne sais pas combien il y en a déjà eu ici, peut-être 10 ou 15 de ces fameuses Spannabis, mais je pense que j'ai participé à chacune d'entre elles. Je vis ici donc c'est plus facile. Mais c’est une belle journée ici, j'adore.

Renzo: Merci de vous asseoir avec nous pendant quelques minutes. Je pense que nos téléspectateurs aimeraient entendre de l'expert comment les choses vont actuellement. Je pense que tu vas bien, non?

Jorge: Oh oui, je vais très bien. Enfin, comment ne pourrais-je pas aller bien? Le cannabis devient légal partout dans le monde. Pas seulement ici en Espagne… les choses avancent ici, mais le cannabis est décriminalisé en Israël, il y a une douzaine de pays en Europe qui sont en voie de le décriminaliser (cannabis) ou d'autoriser son usage médicinal.

C’est médicinal ici en Espagne donc c’est très bien. Et puis en Amérique, ça devient juste fou. 8 états ont légalisé la consommation récréative et près de 30 autorise l'usage médicinal. C’est donc mon rêve le plus fou qui se réalise enfin. C'est merveilleux.

Renzo: Quelle serait l'aspect le plus important de la dépénalisation d'après toi ? Ne penses-tu pas que c'est l'aspect médical de la chose ? Ou crois-tu que la consommation récréative devrait être autorisée partout, ouverte à tout le monde? Tout.

Jorge: En fait, regarde. Cette plante existe depuis bien plus longtemps que les gens. C'est une ancienne rose et elle devrait être légale. C’est n'est qu'une plante. Une plante merveilleuse. C’est la seule qui possède des cannabinoïdes. Nous avons des récepteurs CB1 et CB2 dans notre corps, et on dit qu'il y en a encore beaucoup d’autres.

On travaille pour prouver cela maintenant. Nous avons toujours évolué, nous les être humains et les animaux, avec le cannabis. Voilà pourquoi nous avons ces récepteurs dans notre corps. Donc cela devrait être 100 % légal, on ne devrait pas penser à autre chose. C'est l'Homme qui a vraiment "foiré" et qui l'a rendu illégal.

Renzo: En fait on ne devrait même pas en parler…

Jorge: C’est exact. Nous devrions plutôt parler de comment cultiver plus et mieux.

Renzo: Penses-tu qu'il reste encore plein de choses à développer en matière de marijuana médicale et de son utilisation ? Durant les dernières années, les gens se sont rendus compte que le CBD est différent du THC et qu'il pourrait ouvrir des portes vers d'autres choses, mais nous sommes quelques années plus tard maintenant. Penses-tu qu'il nous reste encore quelques étapes à parcourir ?

Jorge: Oh oui, il y a une tonne de travail à faire encore. En fait le CBD a été découvert par le Dr. Raphael Mechoulam et c'était dans les années 60. Donc il y a eu peu de choses faites avec le CBD. J'ai des amis et je connais d'autres personnes qui travaillent dessus depuis près de 10 ans maintenant et il reste encore des tonnes d'études à faire.

Les Etats-Unis sont actuellement les leaders dans le domaine et bientôt Israël les dépassera parce que ça sera encore plus légal là-bas. Mais les seuls tests qui étaient menés à l'époque, et ce jusqu'à il y environ 10 ans, étaient des expertises médico-légales pratiquées par la police. Juste pour voir si votre herbe était forte pour améliorer l'image de la police. Mais maintenant, enfin, je suis si heureux qu’ils étudient ses vertus médicinales et qu'ils fassent toutes sortes de tests.

Tu savais qu'ils avaient décodé le génome. Dr Craig Venter a décodé le génome il y a plusieurs années de cela et il y a une société appelée Phylos Bioscience, dont vous pouvez visiter leur site et vous trouverez les résultats de plus de 2000 génomes de cannabis qui ont été décryptés et cartographiés, etc. Donc le niveau de connaissance n'est qu'à ses débuts.

Et aussi, le truc qu'il y a avec les analyses c'est qu'à l'ère du numérique, elles sont devenues beaucoup moins chères. Donc puisque c'est économique, on peut en faire beaucoup plus car on doit rattraper les 70 dernières années de prohibition.

Renzo: Penses-tu qu'à un moment, le large et cruel monde médical coopératif remplacera les cultivateurs dédiés d'aujourd'hui? Qu'ils nous doubleront et tireront des profits de cette activité?

Jorge : Ils sont en train de le faire maintenant. Ils sont déjà en train de le faire. En effet, ils s'y intéressent déjà beaucoup. Il y a tant de gens, des personnes d’affaires, attendant comme des vautours, que quelques lois changent. Le plus gros secteur est celui des banques. Dès que ce secteur changera et qu'ils pourront s'y mettre eux aussi, ça va devenir fou.

Il y a déjà tellement de spéculation à ce propos. Il y a une compagnie appelée Tweet, au Canada, il y a le Arcview Group (Groupe Arcview) et il y a aussi l'autre là, les Kennedy en ont la charge, je ne me rappelle plus de son nom. Bref, ils sautent tous dessus. Le Arcview Group (Groupe Arcview) est le moins mauvais de tous mais bon, beaucoup d'argent va débarquer.

Tous les petits cultivateurs vont êtres éliminés. La plus grande chose que j'espère, c'est que ça sera légal de faire pousser dans son jardin. Pour les particuliers. La chose que j’ai remarquée quand j’étais dans l’Oregon après que l'usage récréatif soit devenu légal, est qu’il y n'avait pas un seul pâté de maisons dans la ville entière de Portland, par exemple, qui n’avait pas un jardin de marijuana.

Renzo: Tu veux dire comme des jardins communaux?

Jorge: Non, pas communaux, car les gens possèdent des maisons individuelles là-bas. Donc ils cultivent. Ils peuvent faire pousser jusqu'à 4 à 6 plantes dans leur jardin. Il y en a partout. Et l'autre chose qui se passe, c'est que le marché entier est en train de changer. Pour l’instant, c’est environ 3000 euros pour un kilo et ces prix vont baisser.

Pour l'instant en Amérique, c'est 3000 euros le kilo, mais certains peuvent déjà obtenir un kilo pour seulement 1500 euros. Les prix sont en train de chutés. Et autre chose, si nous parlons de CBD, il y a beaucoup de personnes qui cultivent du chanvre uniquement pour le CBD.

Renzo: Sans THC?

Jorge: Exactement. Le CBD ou cannabidiol, c'est le cannabis qui ne défonce pas. Et qui est bon du point de vue médical. Par exemple; un de mes amis possèdent une ferme de 100 hectares dans l'Oregon. Il était producteur de semences de graminées avant. Sa famille entière cultive depuis les 3 dernières générations et ces gens savent ce qu'ils font.

Ce n'est pas comme si quelqu'un devait se cacher dans un placard, littéralement. Et tu sais, ces gars vont juste gagner. Ils possèdent des tracteurs de 80 chevaux!

Renzo: Eh bien, cela pourrait aussi être la meilleure opportunité pour que notre société sorte enfin cette culture de la "culture" de l'ombre, pas vrai?

Jorge: Oh, je suis si content de voir ça! Comme je le disais au début ; il s’agit d’une plante qui a évolué aux côtés des êtres humains et qui était là bien avant nous et il n’y a aucune raison qu’elle soit illégale. Et voilà pourquoi nous devons vraiment rattraper 70 ans de prohibition dans les 10 prochaines années. Ou même moins.

C'est tellement sain de voir ce tabou se révéler. Et c’est tellement sain de le faire parce que j’ai beaucoup d’amis qui ont été en prison et leurs vies ont été ruinées, leurs enfants leur ont été retirés, leur propriété a été saisie... Et ça arrive encore. Ils arrêtent toujours les gens, la mafia, les armes, tout ça c'est laid… Et il n'y aucune raison qui justifie cela. C’est très très triste. La plante n'a rien fait pour mériter un tel sort.

Renzo: Tu n'arrêtes pas de mentionner des amis et d'autres personnes qui possèdent un petit jardin et cultivent des plantes. Mais parlons des cultivateurs d'intérieur. Au cours des dernières années, il y a eu des progrès énormes dans le domaine.

De nouvelles techniques, nouveaux type de lampes LED, nouveau type de techniques d'engraissage, etc. Quel est ton point de vue concernant ces tendances ? Les lampes LED par exemple. Est-ce que tu y crois vraiment ?

Jorge: Eh bien, l'éclairage LED a vraiment changé considérablement au cours des 2 ou 3 dernières années. Il y a beaucoup d'éléments différents, parce que la fabrication pose un gros problème. Ou plutôt la façon dont elles sont fabriquées. Les lampes LED, ou Diodes Électro-Luminescentes, ne se valent pas toutes.

Il y a des marques qui sont tout simplement meilleures que d'autres. Osram en est une et Cree en est une autre. Il y a aussi beaucoup de mauvaises informations et d'engouement à leur propos, mais essentiellement oui elles se sont bien améliorées. Mais en vérité, il y a bien une chose qui ne peut changer, c'est le principe de la physique. La lumière diminue au carré de la distance.

C'est-à-dire que plus la plante est éloignée de la source de lumière et moins elle en reçoit. Et cela ne peut pas changer, c'est comme la gravité. On ne peut pas changer la gravité. Donc elles sont un peu limitées, mais elles se sont améliorées. Elles utilisent moins d'électricité, elles sont plus efficaces et vous pouvez contrôler le spectre.

Je veux dire le spectre lumineux (la couleur du spectre). Elles seront là pendant longtemps. Mais en toute honnêteté, elles sont juste trop chères. Tout comme la culture en intérieur est trop chère. Les gens préfèreront cultiver en extérieur ou dans des serres.

C'est tellement plus efficace et tellement moins cher. Ce n'est pas la technologie des lampes qui le déterminera, mais plutôt l'économie et les prix. Et les prix sont en baisse.

Renzo: Tu es en train de faire une prédiction importante. Nous sommes en 2017, on espère avoir encore un long chemin à parcourir, mais tu penses que ça va se passer en premier?

Jorge: Oh on verra, cela dépend des lois. Dès qu'une des lois changera, cela dictera le reste. Par exemple, je vis à temps partiel en Espagne, et ils font beaucoup de culture de légumes ici, surtout dans le Sud, ils fournissent même une bonne partie de l'Europe. Et je passe aussi partie de mon temps en Californie, qui est le plus grand État agricole de la Nation. Et aucun agriculteur ne cultive en intérieur.

C'est fou! Ici, vous avez cette chose gratuite appelée la lumière du soleil. Gratuite! La lumière du soleil! Vous pouvez contrôler la température, vous pouvez isoler les plantes de la lumière. Tu sais que le cannabis est une plante photopériodique. Il lui faut 12 heures d'obscurité pour fleurir, mais il y a d'autres choses qu'elles font génétiquement donc nous allons surmonter cela.

Tout dépendra de l'économie et du prix du cannabis. C'est à ça que ça mènera et dès que les lois changeront en faveur du cannabis, plus personne ne s'intéressera à la culture d'intérieur.

Renzo: Dans ma jeunesse, quand j'ai commencé mes premières expériences de culture, je me rappelle de tes vidéos classiques; avec les lunettes de soleil, et les cheveux et les tentes en arrière-plan. Est-ce que tu t'amuses toujours autant et quelle est la chose que tu préfères faire, juste pour l'amour de la plante?

Jorge: Oh waouh, et bien ce que je préfère c'est aller voir des jardins d'extérieur et de cultiver en extérieur. J'adore cultiver en extérieur.

Renzo: Aussi en serres, ou seulement en extérieur en plein air?

Jorge: Seulement en extérieur. Tu vois, à moins que t'en ai besoin pour des raisons médicales, et ensuite il y a autre chose avec la culture en extérieur; vous pouvez cultivez en exté, et vous pouvez récupérer les ingrédients actifs, les cannabinoïdes, il y en a près de 70 ou 80 différents dans la plante, selon la façon dont vous voulez les observer, et tous les séparer et les remettre ensemble et faire votre propre mixture, votre propre mélange.

Et c'est ce qui se passe maintenant. Donc, c'est beaucoup moins cher de cultiver 100 hectares de cannabis et d'amener les plantes récoltées au laboratoire, tout séparer et faire n'importe quelle concoction ou drogue que vous voulez. C'est beaucoup plus efficace. Ils font la même chose avec le pavot par exemple.

Renzo: Mais finalement, est-ce que la variété que vous cultivez compte vraiment ? Bien sûr, on veut peut-être faire pousser une plante qui a au moins un peu de THC ou un peu de CBD. Et il y a des grands noms sur le marché qui possèdent 25 ou même 30 variétés différentes et qui sortent quelque chose de nouveau chaque année, mais tu dis qu'on peut tout séparer et choisir ce que l'on a besoin dans la plante.

Jorge: Presque. On en revient toujours à l'économie et au prix. En vérité, certaines plantes sont incroyablement riches en THC, CBD et certaines en THCV. Il existe toutes sortes de cannabinoïdes, de sorte que la plante qui produit le plus d'un certain type de cannabinoïde et qui est moins chère à cultiver, c'est là qu'ils vont y mettre toute leur énergie.

C'est aussi simple que ça. Ils vont développer des plantes résistantes contre l'oïdium par exemple. Des plantes qui ne sont pas sensibles au Botrytis ou aux moisissures. Ils développent des plantes avec des branches plus fortes. Tout ça est aussi important que le profil des cannabinoïdes. Donc, comme je l'ai dit, cela dépend tout le temps de l'économie.

Renzo: Mais tu penses qu'à un moment on aura des plantes génétiquement modifiées, des OGM?

Jorge: Ils y travaillent déjà.

Renzo: Oui, c'est bien ce que je pensais.

Jorge: Les OGMs sont une chose. Un OGM c'est quand ils retirent un gène et en insèrent un nouveau. D'un Basilic Ocimum Genesis ou carrément d'une autre entité différente. Ça arrivera. Je n'arrive pas à en obtenir la preuve, mais je sais des gens à qui je parle que Monsanto y travaille déjà.

Renzo: On devait s'y attendre bien sûr.

Jorge: Ouais, tu vois le truc avec le cannabis, c'est que c'est une plante relativement facile à manipuler et pourtant on ne la que très peu touchée pour le moment. Donc, ça va arriver.

Renzo: Juste une question personnelle; Je supose que tu fumes toujours de temps en temps. Quelle est ta préférée? Et laquelle choisir en termes de variété?

Jorge: Eh bien en vérité, je n'ai pas beaucoup changé au fil des ans. Tu sais, il y a eu pas mal de nouvelles choses au cours des dernières années, comme la strawberry cough par exemple. Mais je ne prête pas beaucoup attention aux nouvelle variétés car ce n'est que du marketing et de la vente et les gens ont juste besoin de quelque chose de nouveau.

Ils se sentent mieux s'ils ont quelque chose de nouveau. Ma préférée de toutes est la Haze. Celle que je fume est toujours la Northern Lights nr5 croisée avec la Haze. Ce sont toutes les deux des plantes excellentes, qui produisent bien et qui sont aussi très puissantes.

Renzo: C'est aussi ce que tu cultives actuellement dans ton jardin personnel?

Jorge: Non, en fait je cultive plein de choses différentes. Parce que je fais non seulement des vidéos liées à la culture et que les gens se lassent de voir les même plantes tout le temps. Je cultive donc plein de choses différentes. J'ai fait pousser de la Diesel, plusieurs Kush, elles commencent toute à se ressembler bien qu'il y ait une légère différence.

Il y avait plusieurs plantes volontaires dans mon jardin. Quoi d'autre… la Blue Dream était excellente. Je l'ai beaucoup aimée, et je me suis vraiment biend débrouillé. Vraiment sucrée. Donc je teste diverses variétés pour voir les différences. D'habitude, j'ai un espace pour les plantes à dominance Sativa et un autre pour les Indicas.

Et puis encore un autre pour d'autres variétés quelconques. Et puis j'ai aussi assez quelques plantes riches en CBD. Mais je passe beaucoup de temps en déplacement et l'année dernière j'ai récolté à peu près 4,5 kilos. Et je n'ai passé que 10 heures en tout à m'en occuper.

Renzo: Mais tu sais parfaitement ce que tu fais. Ce gars, c'est le plus expérimenté de d'entre tous.

Jorge: Mais tu sais, tout le monde peut le faire. Ce n'est pas difficile. Ils appellent ça de la weed (une mauvaise herbe). C'est une plante relativement facile à cultiver.

Renzo: Cela demande un peu de pratique par contre?

Jorge: Eh bah ouais, je pense. J'ai tendance à trainer qu'avec des experts… donc voilà…

Renzo: Quelques conseils pour les cultivateurs débutants? Pour ceux qui pensent; Oui, je veux faire comme Jorge! 10 heures de travail et 4,5 kilos de weed! Qu'est-ce qu'ils doivent surveiller particulièrement? À quel moment ça peut mal se passer et quelles sont les erreurs les plus courantes?

Jorge: La première chose qu'il faut faire, c'est de mettre vos plantes en terre très tôt dans l'année. Utilisez des boutures ou des semis qui font au moins 30 cm de hauteur. Plantez les dehors juste après les dernières gelées. Assurez-vous d'avoir une très bonne terre.

Developpez votre propre terre organique. Essayez de la travaillée l'année précédente, ne vous contentez pas d'ajouter quelques trucs et de juste planter. Ça n'a pas de sense et revient très cher. La terre, c'est la clé. Et vous voulez une exposition plein soleil tout le temps.

Quand vous transplantez, assurez-vous que les plantes aillent bien vu que c'est le moment le plus critique. Ne jamais laisser les plantes manquer d'eau. Et si vous ne pouvez pas planter en pleine terre, n'utilisez pas de pots à la place.

Renzo: Donc pas de coco, tu confirmes donc l'utilisation de terre?

Jorge: Oui, tout à fait. De la terre organique (bio). Une dernière chose. J'ai sorti un nouveau livre intitulé “The Cannabis Encyclopedia” (L'Encyclopédie Du Cannabis). Vous pouvez le trouver sur Amazon, c'est un gros livre violet. Il est deux fois plus gros que la Bible et c'est un nouveau livre.

Vous devriez également consulter mon site Web et mon compte YouTube. Il n'y a qu'à taper mon nom, Jorge Cervantes, et vous trouverez plus de 250 vidéos à propos de la culture. Vous allez les adorer.

Renzo: Merci Jorge.

Jorge: Merci beaucoup.