Pourquoi Des Plants De Cannabis Deviennent Bleus/Violets ?


Pourquoi Des Plants De Cannabis Deviennent Bleus/Violets ?

Pourquoi certains plants de cannabis deviennent bleus/violets ? Cliquez ici pour découvrir la vérité des variétés comme Blueberry et Purple Haze.

Tout le monde se rappelle son premier lot de weed violette. Peu importe si c’étaient des têtes richement bleues ou violettes, on encore des des têtes vertes normales avec une subtile couleur violette, on peut garantir que votre première rencontre avec une variété colorée différemment était vraiment spéciale.

Mais qu’est-ce qui pousse exactement certains plants de cannabis à devenir bleus/violets ? Y a-t-il des moyens pour les cultivateurs d’influencer délibérément les plants pour qu’ils prennent une touche bleue/violette ?

CE QUI REND LA WEED BLEUE/VIOLETTE

Pour qu’un plant puisse devenir bleu/violet, il doit contenir de fortes concentrations d’anthocyanines.

Les anthocyanines sont un groupe d’environ 400 pigments solubles dans l’eau qui, selon les niveaux de pH auxquels un plant est exposé, deviennent rouges, violets ou bleus.

Les anthocyanines sont présentes dans une variété de plantes et de fruits, dont le cannabis, les myrtilles, les aubergines, le chou rouge, les raisins et les violettes. Elles sont aussi responsables du changement de couleur des feuilles à l’automne.

Elles remplissent deux fonctions principales. Premièrement, elles peuvent aider les plantes à attirer les pollinisateurs vers différentes parties de la plante (comme les abeilles, les colibris et le papillons) tout en repoussant également certains insectes, en les poussant à croire que la plante n’est pas saine.

Deuxièmement, les anthocyanines aident à protéger le tissu photosynthétique de la plante des conditions de lumière extrêmes.

Les gènes de votre plant et son environnement de culture sont les deux facteurs principaux qui influencent le changement de couleur ou non du plant vers le bleu/violet.

Article connexe

COMMENT LES GÈNES AFFECTENT LA COULEUR D’UN PLANT DE CANNABIS

Pour que vos plants puissent devenir bleus/violets, ils doivent avoir les bons gènes.

Idéalement, vous devez chercher des plants issus de parents contenant de riches concentrations d’anthocyanines.

Si vous aimeriez cultiver de la beuh bleue/violette, nous vous suggérons de choisir des variétés hybrides venues de parents bleus/violets. Parmi les variétés bleues/violettes les plus célèbres, on peut citer Blueberry, Purple Haze, Grandaddy Purple et Purple Urkle.

Utiliser une variété avec des gènes issus de ces variétés est un bon départ si vous voulez cultiver de la weed bleue/violette chez vous.

FACTEURS ENVIRONNEMENTAUX QUI AIDENT LA WEED À DEVENIR BLEUE/VIOLETTE

FACTEURS ENVIRONNEMENTAUX QUI AIDENT LA WEED À DEVENIR BLEUE/VIOLETTE

L’environnement de culture est un autre facteur qui influence les chances de vos plants de devenir bleus/violets.

Une fois que vous avez choisir une variété avec des gènes bleus/violets, vous devez surveiller de près les niveaux de pH de votre sol.

Une étude de 2006 dans le Pakistan Journal of Nutrition a découvert que les anthocyanines des plantes avaient tendance à mourir quand elles étaient exposés à un pH élevé.[1]

C’est pourquoi vous devez avoir des niveaux de pH neutres, ou légèrement acides, pour avoir les meilleures chances de voir vos plants passer au bleu/violet.

Sinon, vous pourriez aussi exposer vos plants à des températures plus basses. Des conditions froides provoquent généralement une pause temporaire de la production de chlorophylle (le pigment vert des plantes) par les plants. Ceci se produit naturellement à l’automne, ce qui pousse les feuilles de nombreux arbres à devenir rouges ou orange.

La température idéale de culture des plants de cannabis se situe à 22-25°C. Vos plants seraient confortablement capables de continuer la photosynthèse à des températures aussi faibles que 15°C, mais il est recommandé de garder votre espace de culture à plus de 20°C.

Pour augmenter les possibilités d’avoir des plants bleus/violets, nous suggérons de faire baisser la température de votre espace de culture pendant la nuit. Quand vos plants entrent en phase de floraison, essayez de faire baisser les températures de votre espace de culture à environ 10°C pendant la nuit.

Faites-le chaque nuit durant la période de floraison tout en surveillant de près la santé générale de vos plants. Si vos plants commencent à afficher des signes de dommages, abandonnez l’idée bleue/violette et remontez vite les températures à leur niveaux normaux.

PRIVATION D’OXYGÈNE

Il y a une théorie relativement populaire qui circule sur les forums de culture qui veut qu’une lente privation d’oxygène aide les plants à passer au bleu/violet. Nous ne le recommandons pas.

Toute méthode qui vous demande de priver vos plants d’oxygène, de dioxyde de carbone ou d’azote n’affectera pas la couleur de vos plants. Au contraire, elle vous expose juste au risque de ruiner vos récoltes.

CARENCES EN PHOSPHORE

Il est important de savoir que les plants peuvent aussi afficher des tiges/feuilles rouges ou violettes. Les signes commencent généralement à se montrer sur les branches et tiges inférieures du plant, puis se répandent vers le haut.

Le phosphore est un des nutriments essentiels à la bonne santé des plants. Si vos plants affichent des signes d’une carence en phosphore, il est important de vérifier immédiatement les concentrations de votre terre. Si les niveaux de phosphore sont bas, commencez à en apporter immédiatement.

La plupart des engrais synthétiques pour la floraison sont riches en phosphore. Sinon, vous pouvez aussi utiliser des matières organiques comme du lombricompost, du guano de chauve-souris, de la farine d’os et de sang et des carapaces de crabes.

Les références

  1. ^ Docsdrive, Pakistan Journal of Nutrition, récupéré October-31-2018
    Lien